Cdiscount on tweeter

J’ai testé : la livraison en 30 minutes par Cdiscount

Raphael J'ai testé, Logistique urbaine Leave a Comment

Un nouveau service « on demand en 30 minutes dans Paris » lancé par Cdiscount

 

Le 22 juin dernier, Cdiscount annonce l’arrivée d’un nouveau service de livraison « à la demande » en 30 minutes, pour les Parisiens. Ce service est proposé en partenariat avec Chronopost et Stuart, sociétés du groupe La Poste.

 

L’offre fait rapidement sensation sur les réseaux sociaux et le communiqué de presse la définit ainsi :

 

Cette nouvelle offre de livraison permettra aux clients de déclencher une livraison passée la veille en 1 clic, et de se faire livrer par vélo ou vélo cargo sur un créneau horaire de leur choix de 30 minutes.

 

Cdiscount écran

Curieux par nature, nous avons souhaité en savoir plus et comme on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même… nous voilà embarqués pour une « commande-test »

Etape 1 : la commande

 

Lundi 25 juin, jour de lancement du nouveau service, 14h19 : notre commande très urgente est passée (oui oui nous avions absolument besoin d’une bougie au bureau !!).  Livraison prévue dans le 5ème arrondissement de Paris, lieu de travail de notre « complice cobaye » Julie (hello et merci @Les Mots !).

 

Nous arrivons sur la page des choix des modes de livraison :

 

Cdiscount livraison écran

 

On voit donc bien apparaître un nouveau choix « livraison en 30 minutes », en plus de la livraison classique à domicile ou en point relais. On peut noter que l’heure limite pour être livré le lendemain est à 17h.

 

Le service coûte donc 12,99€, contre 19,99€ pour le service Express classique qui existe déjà.

 

La commande est finalisée, il est 14h24. La livraison est prévue pour le lendemain, le 26 juin, sans précision de créneau horaire. Pour la livraison en « 30 minutes » annoncé en gros titre, on repassera donc.. (Oui nous n’avions lu que les titres d’articles.. mea culpa).

 

Etape 2 : la livraison

 

Mardi 26 juin, nous recevons à 11h11 un mail de la part de Chronopost nous notifiant que la colis est prêt à être livré. Chouette ! On va pouvoir l’avoir avant déjeuner ?! (parce que déjeuner à la bougie en été, on adore..).

Cdiscount mail

On clique donc sur « réserver ma livraison », puis sur « choisir un créneau ». Le premier créneau disponible est à partir de 13h. Il faudra donc attendre un peu plus longtemps. On choisit le créneau 13h30-14h00 :

Cdiscount choix créneau

Le service Stuart de livraison à vélo permet de suivre sa commande en direct via une carte interactive. Il est 11h35. On va passer les deux prochaines heures les yeux rivés sur notre écran pour suivre les derniers mètres du coursier…

Cdiscount carte interactive

Notre colis est situé sur la rue Claude Bernard, au bureau de Poste, qui est situé à 15 minutes à pied du lieu final de livraison. OUPS..

 

Entre temps, Julie, a également été prévenue par SMS de la prise en charge du colis, il est 13h11.

 

Cdiscount sms

Elle a également reçu un appel afin de confirmer sa disponibilité pour réceptionner le colis à l’adresse indiquée. Ça y est, la prise en charge est effectuée : arrivée prévue à 13h27.

 

Cdiscount carte en route

 

Finalement c’est avec une minute d’avance sur l’horaire prévue que Julie réceptionne notre colis !

Cdiscount colis réceptionné

 

Alors… heureux ?

Vous le savez, cher lecteur, cette bougie nous n’en avions pas vraiment besoin et encore moins dans un délai de 30 minutes.

Pourtant, nous devons l’avouer… la première lecture transversale que nous avons eu de l’annonce de ce nouveau service, habilement orchestrée sur les réseaux sociaux, nous a impressionné.

 

Toute l’équipe y est allée de ses suppositions :

« Mais s’ils livrent en 30 minutes en vélo, ils ont un (ou des ?) hub(s) dans Paris ? Tu en as entendu parler toi ? »

« Je serai quand même curieux de tester, ça paraît dingue.. »

 

Parce que oui, nous (mais comme beaucoup d’entre vous a priori ?!) nous avions lu (et donc compris) ça :

 

Cdiscount tweet

Et bien que cela nous semble irréalisable au vu des contraintes logistiques, foncières mais aussi économiques qui pèsent sur les acteurs du dernier kilomètre, la curiosité a fini par l’emporter..

Alors que retient-on de notre bougie « 30 minutes ? »

D’abord, rendons à César ce qui lui appartient, le délai de 30 minutes (à partir du moment de dépose en consigne / bureau de poste) a été respecté.

 

Mais notre bougie aura finalement mis 23 heures pour arriver jusqu’à Julie.. qui aurait donc pu utiliser le service déjà existant livraison J+1 (puisque Chronopost planifie également le passage sur cette prestation avec e-mail, sms mais sans le suivi « en live » du parcours du livreur).

 

C’est donc bien une livraison J+1 sur créneau de 30 minutes qui est réellement proposée aujourd’hui au grand public par Cdiscount avec un suivi en ligne sur le modèle déjà pratiqué par les acteurs de la livraison de repas type Foodora ou Deliveroo et autres Uber Eats (attention dans le prochain j’ai testé.. on enfourche les vélos 😉 )

Ce service interroge forcément.

D’abord, répond-il à un besoin ? Un besoin créé certainement mais dont nous peinons à comprendre la logique. Si nous étions en réel besoin urgent de notre bougie, nous nous serions évidemment déplacés ou appelé notre petit commerçant et un coursier pour gérer une livraison (dans la ½ journée).

 

Il semble y avoir une dichotomie entre le suivi de livraison et le délai de 30 minutes qui laisse supposer une forme d’urgence ou a minima d’importance d’une bonne réception de la commande et le délai de 24 heures qui est finalement pratiqué. L’intérêt sera évident pour des personnes peinant à se déplacer (ou ne souhaitant pas le faire) ou encore dans certaines circonstances bien particulières.

 

Mais la multiplication de ce genre de services pose question et la Ville de Paris s’en était d’ailleurs inquiétée craignant une hausse de la congestion avec une multiplication de VUL dédiés à ce qui s’apparente à de la course et non à de la tournée. (Lire le communiqué de presse paru lors du lancement d’Amazon Prime Now en 2016).

 

Dans le cas présent, l’organisation logistique et les moyens déployés laissent à penser que notre bougie a été intégrée dans une tournée à destination du bureau de poste et que le dernier kilomètre a été « vert » puisque réalisé en vélo…

 

Que l’on s’entende.. le nouveau service de Cdiscount a fait la preuve de sa robustesse d’un point de vue logistique et offre une nouvelle garantie de « delivery on time » appréciable dans certaines circonstances. Il colle en cela à la course effrénée à laquelle se livrent l’ensemble des acteurs du e-commerce qui n’ont pas fini de faire parler d’eux…

 

N’hésitez pas à nous contacter sur le sujet des livraisons urbaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 2 =