chapelle terminal

Episode 2 – J’ai testé « la visite de Chapelle International, 10 mois plus tard »

Marine J'ai testé, Logistique urbaine Leave a Comment

Un entrepôt logistique innovant

Depuis notre première visite du site Chapelle International en novembre 2016, nous avons pu constater à quel point les travaux avaient avancé ! Montpellier Méditerranée Métropole, dans le cadre de ses réflexions, a souhaité visiter ce projet innovant et Interface Transport a pu ainsi effectuer sa seconde visite de l’hôtel logistique, cette fois en compagnie d’un directeur de la Sogaris (société porteuse du projet).

 

De l’extérieur, cet entrepôt logistique se différencie déjà des entrepôts classiques : impossible de deviner qu’à l’intérieur se déploient un train, des espaces de stockages et des véhicules de livraisons. En outre, la façade côté voie ferrée a été particulièrement soignée avec une ossature bois qui sera végétalisée à terme.

chapelle extérieur gare

Vue extérieure de la façade côté voies ferroviaires de la gare du Nord

 

Le bâtiment comporte 4 niveaux :

chapelle coupe

Coupe du bâtiment @Sogaris

 

  • Toiture : des bureaux, des terrains de sport et des serres urbaines seront présentes. Cet espace appartient à la ville de Paris.
  • 1er étage : des activités tertiaires occuperont une partie du 1er étage et ouvriront fin 2017. La pépinière d’entreprises Logistique Mobilité urbaine Durable (LMUD) s’y installera. L’autre partie constitue la hauteur du Terminal Ferroviaire Urbain.
  • Rez-de-chaussée  : composé du Terminal Ferroviaire Urbain (TFU) où seront déchargées les marchandises des trains.
  • Sous-sol : occupé par l’Espace Urbain de Distribution (EUD), un entrepôt logistique alimenté par les trains.
  • Un data center sera également situé en sous-sol et permettra de chauffer les installations tertiaires situés aux étages supérieurs. Il devrait être mis en service fin 2017.

 

33 000 m² dédiés à la logistique urbaine

 

Dans le Terminal Ferroviaire Urbain, deux trains d’une longueur maximale de 400m pourront entrer. Trois ponts roulants permettront le déchargement de caisses mobiles qui pourront être transbordées directement sur des véhicules de livraison. Un espace de stockage permettra également de mettre des caisses en attente. Par ailleurs, le bâtiment sera équipé d’un local de stockage et de recharge de transpalettes électriques qui seront utilisées par les livreurs pour distribuer les caisses. Ce terminal surprend par sa hauteur et sa longueur, un véritable temple de la logistique urbaine.

chapelle terminal            chapelle terminal quai

Quai à l’intérieur du Terminal Ferroviaire Urbain – Les 3 quais roulants sont en cours d’implantation sur des rails au plafond

 

Il est prévu qu’une navette ferroviaire soit mise en service en 2018 pour atteindre jusqu’à 4 navettes d’un cycle maximal de 6h à horizon 2020 (soit 240 caisses équivalent 20 pieds).

 

Idéalement, les marchandises seront distribuées dans Paris et ses environs au moyen de véhicules « propres » (électriques ou GNC). Les camions pourront se ravitailler aux stations d’Aubervilliers et de la Porte de la Chapelle.

 

Le sous-sol sera un Espace Urbain de Distribution (EUD). Il est prévu qu’un grossiste (alimentaire et équipement de la maison) occupe une partie de cet entrepôt d’ici fin 2017 – début 2018. Ce client générera la première navette ferroviaire qui lui permettra d’alimenter l’espace de distribution urbain ainsi que ses 5 points de vente franciliens (générant quotidiennement une trentaine de caisses mobiles). Des véhicules électriques seront utilisés pour livrer les clients de ce grossiste.

 

 chapelle rampe                chapelle distribution

Rampe d’accès du TFU vers l’espace de distribution urbain (niveau -1) – Vue de l’espace de distribution urbain qui sera occupé fin 2017 par un grossiste

 

Chapelle International : un outil pour améliorer la logistique urbaine ?

 

Ce projet a été conçu en alliant des réflexions publiques et privées dans un souci d’améliorer la logistique urbaine grâce au report modal fer-route. Chapelle International porte plusieurs ambitions dont :

  • la diminution du nombre de véhicules de livraison entrant dans la capitale
  • la redistribution des marchandises par des véhicules faiblement émissifs
  • la relocalisation exemplaire de la logistique urbaine : aménagements durables et intégrés dans un éco-quartier, organisation économique et opérationnelle pérenne.

chapelle façade

Vue de la façade des bureaux : l’activité logistique est invisible et parfaitement intégrée au quartier 

 

Les challenges portés par l’hôtel logistique Chapelle International sont nombreux :

  • volumétrie de fret au rendez-vous,
  • dynamisme de l’opérateur sur le dernier kilomètre,
  • efficacité et rentabilité du report modal…

Nous continuerons de suivre ces sujets incontournables avec attention lors du démarrage des premières navettes. Encore un grand merci aux équipes de Sogaris pour leur accueil et leur disponibilité !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − trois =