quai ferroviaire

Partager l'étude de cas

Comments 2

  1. Bonjour,

    43% des emissions de CO2 sont dues au transport de marchandises de l’aire urbaine….
    43% de quoi….
    des émissions totales de CO2 sur l’aire (c’est ce que l’on comprend…) : alors là c’est énorme ! un cas d’école… (les 57% restants se partageant la voiture, le chauffage au bois, fuel et gaz, l’industrie et l’agriculture….)
    43% des émissions du transport : effectivement très au dessus de la moyenne, un cas intéressant !

    Ce genre de confusion est très présente dans les documents officiels. le transport de marchandises étant de plus assimillé au camion (quid des camionnettes) dans l’esprit du puiblic, cela permet tous les amalgames….

    1. Post
      Author

      Bonjour,
      Je vous remercie de votre question. Il est en effet nécessaire de préciser notre propos : ce chiffre concerne uniquement le transport de marchandises dans l’agglomération. Nous souhaitions mettre en avant l’importance que représente Toulouse et son centre-ville par rapport au reste de l’agglomération (24 communes) en ce qui concerne les émissions de CO2 par le transport de marchandises. Sur l’agglomération toulousaine, Toulouse et son centre-ville sont responsables de 43% des émissions de CO2 réalisées par le transport de marchandises (dont 5% pour l’hyper-centre). Les 23 autres communes de l’agglomération sont responsables des 57% restants.
      Et pour compléter, nous tenons bien compte des camionnettes dans ces chiffres (24% des émissions de CO2 du transport de marchandises à l’échelle du PDU révisé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + 17 =